IMG_1441_edited.png

Bienvenue à l'Eglise Protestante Unie du Vésinet !

Notre Eglise, membre de l’Eglise protestante unie de France, vous accueille, 

que vous soyez croyant ou incroyant, convaincu ou sceptique,

pour découvrir, ensemble, le sens de notre existence à l’écoute de l’Evangile,

et la bonne nouvelle de l’amour de Dieu pour chacun de nous.

" Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. "

Jean 3.16

02.JPG

Protestants Vésinet

 
Bougies
Actualités
 
Les arbres forestiers
La parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire, cette gloire que, Fils unique plein de grâce et de vérité, il tient du Père.
                             Evangile selon Jean, chapitre 1, verset 14.

A Noël nous fêtons la venue de Dieu parmi nous.

Et cette venue est celle de sa parole. C’est à travers sa parole que Dieu s’adresse à nous, et sa parole s’est faite chair en Jésus-Christ.

Au-delà des images merveilleuses des récits de Noël, avec anges, bergers, étoile et cadeaux, le vrai miracle est celui de cette venue de Dieu parmi nous en tant que parole faite chair.

« Et elle a habité parmi nous ». Nous traduisons ainsi un verbe qui, à l’origine, faisait référence à l’installation des tentes, et plus précisément de leurs pieux dans le sol, dans une culture encore marquée par un nomadisme, qui nous est devenu plus étranger aujourd’hui. Il est aussi possible de traduire : il a planté sa tente parmi nous. Cette traduction est celle d’André Chouraqui, qui s’est attaché à faire ressurgir l’origine étymologique des mots de la Bible. Cette évocation de la tente nous rappelle que cette venue ne s’est pas faite comme une installation définitive et confortable, mais à l’image même de l’inconfort et de la précarité de nos existences, où tous n’est jamais que provisoire.

Mais cette venue est aussi là pour nous signifier la volonté de Dieu de nous accorder sa grâce et son amour, et cela de manière définitive.

L’Evangile ajoute : « et nous avons vu sa gloire ». Le passé composé, repris dans la plupart des traductions pour ce verset, témoigne d’un évènement du passé qui continue de produire ses effets dans le présent. Et cette gloire continue de venir bouleverser nos existences.

C’est la gloire de Noël, et c’est en cette gloire que se fonde toute notre joie.

Joyeux Noël !

 
Calendrier japonais
Calendrier

Feuille d'annonces de la semaine

Texte dernières 

prédications

Vidéos cultes

sur Zoom

Nous contacter

Bulletin

Grand Pont

Musique

Solidarité

Qui sommes nous ?

EPUV

Faire un don